Blog de 24-7 - Casse-croûte digital
Blog de 24-7 - Casse-croûte digital
Casse-croûte digital
Blog de 24-7 - Casse-croûte digital
Le blog mitonné par l’agence web 24-7 pour savourer l’actu web & com

Dans la première partie de cet article nous avons abordé le vocabulaire de la création graphique, les techniques d’impression et la colorimétrie. Aujourd’hui, nous continuons avec les formats des supports papier, les différents types de papiers, ainsi que les finitions et le façonnage en imprimerie.

 

Comprendre le format de votre support papier

 

  • Attention, les imprimeurs parlent souvent en millimètre. Afin d’éviter les mauvaises surprises, vérifiez toujours l’unité de mesure indiquée pour le format des devis, s’il s’agit de cm ou de mm…
  • Pour information, on place toujours la largeur du support avant la hauteur. Par exemple, quand on parle d’une affiche « 4 x 3 » (m), cela signifie qu’elle fait 4 m de large et 3 m de haut.
  • Le format « à la française » : format vertical, dont le côté le plus grand est la hauteur.
    Contrairement au format « à l’italienne », horizontal, dont le plus grand côté est la largeur.

la différnece entre format à la française et format à l'italienne

Comprendre les différents types de papier d’impression

 

  • Couché : type de papier ayant subi un traitement de surface lui donnant un bon lissé qui offre une qualité supérieure d’impression. Le terme couché n’implique pas nécessairement la notion de brillance puisqu’il existe : le papier couché brillant, papier couché satiné, papier couché mat, semi-mat ou grainé.
    Un papier non couché (offset, bouffant, création) absorbe plus rapidement l’encre.
  • Grammage : masse de papier au m². Son unité est g/m². Il donne une idée de l’épaisseur du support utilisé.
    À grammage égal, l’épaisseur peut varier en fonction de la nature du papier.
  • Grain du papier est l’équivalent d’un touché avec une certaine rugosité et non lisse.

 

Comprendre les finitions en impression

 

  • Dorure : méthode d’impression à chaud de motifs et d’aplats métallisés (or ou argent). Souvent utilisée pour les étiquettes de bouteille de vin, les cartes de visite, ou encore les menus de restaurants traditionnels.

 

l'impression de finitions en dorure pour des cartes de visite uniques

 

  • Gaufrage (gaufrer) : procédé d’impression permettant l’obtention de motifs ou lettrages en relief, à partir d’une plaque métallique gravée en creux qui est pressée sur le papier.
  • Gravure : opération consistant à creuser un support métallique au moyen d’un burin ou d’un acide (taille-douce, photogravure typo et gravure relief).
  • Pelliculage : procédé de finition qui ajoute après impression une mince couche de polypropylène brillant ou mat donnant une finition parfaite au support et protège le document.
  • Vernis : brillant, sélectif, velours, en relief… Le vernis offre des finissions originales et plus haut de gamme.
    Voici ci-dessous un bon exemple d’utilisation du vernis sélectif sur un pelliculage mat, permettant de mettre en valeur votre logo :

 

L'utilisation du vernis sélectif permet de mettre en valeur votre logo.

 

Comprendre le façonnage d’un document papier

 

Dernières opérations qui, par pliage, découpe, assemblage, encartage, piqûre, couture, reliure, etc., donnent aux imprimés leur forme définitive.

  • Découpe ou forme de découpe : structure réalisée sur mesure permettant d’obtenir une forme particulière. Souvent utilisée pour les chemises à rabats, les enveloppes à fenêtre ou les packaging.
  • Dos carré collé : cahiers assemblés et collés dans une couverture à dos carré. Le dos est la tranche d’un livre ou d’une brochure.
  • Massicotage : opération de découpe du papier à l’aide d’un massicot.
  • Pli accordéon : pliage en forme de «Z» ou de «M» qui permet d’ouvrir le dépliant à la manière d’un accordéon.
  • Pli croisé : pliage à deux plis perpendiculaires constituant un huit pages.
  • Pli portefeuille : pliage à trois plis parallèles permettant le repli des deux feuillets extérieurs vers le pli central intérieur.
  • Pli roulé : plis parallèles, une extrémité rejoint l’autre en pliant cette dernière toujours sur elle-même et dans le même sens.

les différents pliages possibles pour vos dépliants : plis roulés, plis accordéon, plis croisés, plis portefeuille...

  • Rainage: un pli réalisé sur les papiers de fort grammage pour faciliter leur ouverture et fermeture.

 

Voilà, notre tour d’horizon du vocabulaire du « print » est terminé. Si vous rencontrez d’autres termes techniques du jargon de l’impression que vous ne comprenez pas, n’hésitez pas à nous poser vos questions !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share This